2 Chroniques 26.1-23

1 Quand Ozias a 16 ans, le peuple de Juda l'établit comme roi à la place de son père Amassia. 2 Après la mort de son père, c'est lui qui reprend la ville d'Élath et qui la reconstruit. 3 Ozias, devenu roi à l'âge de 16 ans, est roi à Jérusalem pendant 52 ans. Sa mère est de Jérusalem et s'appelle Yekolia. 4 Ozias fait ce qui est bien aux yeux du SEIGNEUR, exactement comme son père Amassia. 5 Zakarie enseigne à Ozias le respect de Dieu. Pendant la vie de cet homme, Ozias s'efforce de chercher à connaître le SEIGNEUR Dieu. Et pendant tout le temps où il le cherche, Dieu le fait réussir. 6 Ozias part en guerre contre les Philistins. Il détruit les murs des villes de Gath, Yabné et Asdod. Il construit d'autres villes dans la région d'Asdod et dans le reste du pays des Philistins. 7 Dieu vient à son secours, quand il combat contre les Philistins, contre les Arabes habitant à Gour-Baal et contre les Méounites. 8 Même les Méounites lui paient une taxe de guerre. Ozias devient si puissant que son nom est connu jusqu'aux frontières d'Égypte. 9 Il construit des tours bien protégées à Jérusalem, au-dessus de la porte de l'Angle, au-dessus de la porte de la Vallée, et là où le mur forme un angle. 10 Il construit aussi des tours de surveillance dans les régions du désert, et il creuse beaucoup de citernes. En effet, il a de nombreux troupeaux dans le Bas-Pays et dans la plaine. Il a aussi des laboureurs et des vignerons à son service dans les collines et les plantations de vigne, parce qu'il aime le travail de la terre. 11 Ozias possède une armée capable de faire la guerre. Elle est divisée en troupes, selon le nombre de soldats. Le secrétaire Yéiel et l'administrateur Maasséya les ont comptés sous les ordres de Hanania, l'un des officiers du roi. 12 Des chefs de famille commandent ces combattants courageux. Ils sont 2 600 13 et ils ont sous leurs ordres une armée de 307 500 soldats. Ceux-ci sont capables de faire la guerre avec force et courage pour défendre le roi contre ses ennemis. 14 Chaque fois qu'ils partent au combat, le roi leur prépare des boucliers, des lances, des casques, des cuirasses, des arcs et des pierres de frondes. 15 À Jérusalem, Ozias fait fabriquer des machines inventées spécialement pour être placées sur les tours et les angles des murs. Elles permettent de lancer des flèches et de grosses pierres. Beaucoup de gens aident Ozias de façon extraordinaire. C'est pourquoi il devient très puissant, et son nom est connu au loin. 16 Mais à cause de sa puissance, il devient orgueilleux, et ceci entraîne sa perte. Il devient infidèle au SEIGNEUR son Dieu : un jour, il entre dans le temple pour brûler de l'encens sur l'autel du parfum. 17 Le grand-prêtre Azaria entre derrière lui avec 80 prêtres du SEIGNEUR, tous très courageux. 18 Ils se placent en face du roi Ozias et lui disent : « Notre roi, tu n'as pas le droit d'offrir toi-même de l'encens pour le SEIGNEUR. Seuls les prêtres, les hommes de la famille d'Aaron, qui ont été consacrés pour cela, peuvent le faire. Sors du lieu saint ! Oui, tu es en train de commettre un péché. Aux yeux du SEIGNEUR Dieu, cette offrande ne sera pas un acte glorieux. » 19 Ozias, qui tient le brûle-parfum à la main, se met en colère contre les prêtres. Au même moment, la lèpre apparaît sur son front, en présence des prêtres, dans le temple près de l'autel du parfum. 20 Le grand-prêtre Azaria et tous les autres prêtres, qui le regardent, voient la lèpre apparaître sur son front. Ils le chassent tout de suite. Et lui-même se dépêche de sortir du lieu saint, parce que le SEIGNEUR l'a frappé. 21 Le roi Ozias reste lépreux jusqu'à sa mort. À cause de cette lèpre, il doit habiter dans une maison à l'écart et il n'a pas le droit de retourner au temple du SEIGNEUR. Son fils Yotam est chef du palais royal. C'est lui qui gouverne le peuple du pays. 22 Les autres actes d'Ozias, des premiers aux derniers, c'est le prophète Ésaïe, fils d'Amots, qui les a écrits. 23 Quand Ozias meurt, on l'enterre avec ses ancêtres dans le cimetière royal. Mais, parce qu'il est lépreux, on ne l'enterre pas dans la tombe de sa famille. Son fils Yotam devient roi à sa place.

Psaumes 22.1-32

1 Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale. À chanter sur l'air de « La biche au lever du jour ». 2 Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? Je crie, mais ton secours ne vient pas. 3 Mon Dieu, pendant le jour, je fais appel à toi, mais tu ne réponds pas. Pendant la nuit, je t'appelle encore et je ne trouve pas le repos. 4 Pourtant, toi, le Dieu saint, tu es assis sur ton siège royal, et tu reçois sans cesse les louanges d'Israël ! 5 Nos ancêtres ont mis leur confiance en toi, en toi, ils ont mis leur confiance, et tu les as délivrés. 6 Vers toi, ils ont crié, et tu les as libérés. En toi, ils ont mis leur confiance, et ils ne l'ont pas regretté. 7 Mais moi, je suis comme un ver de terre, je ne suis plus un homme. Les gens m'insultent et me méprisent. 8 Tous ceux qui me voient se moquent de moi. Ils font des grimaces, ils secouent la tête en disant : 9 « Il a fait confiance au SEIGNEUR. Eh bien, si le SEIGNEUR l'aime, il n'a qu'à le délivrer et le sauver ! » 10 Oui, tu m'as fait sortir du ventre de ma mère, tu m'as mis en sécurité sur sa poitrine. 11 On m'a confié à toi dès ma naissance, depuis le ventre de ma mère, tu es mon Dieu. 12 Ne reste pas loin de moi, le malheur est proche, je n'ai personne pour m'aider. 13 Beaucoup d'ennemis m'entourent, ils sont autour de moi comme des taureaux, comme les puissants taureaux du Bachan. 14 Ils sont comme des lions, ils ouvrent leur gueule contre moi pour rugir et déchirer. 15 Ma force s'en va comme l'eau qui coule, tous mes os se détachent. Mon cœur est comme la cire, il fond dans ma poitrine. 16 Ma gorge est sèche comme un morceau de terre cuite, et ma langue reste collée dans ma bouche. Tu me mets déjà au bord de la tombe. 17 Un groupe de bandits m'entourent, ils sont autour de moi comme des chiens. Ils m'ont percé les mains et les pieds. 18 Je suis très maigre : on peut compter tous mes os. Mes ennemis me fixent attentivement. 19 Entre eux, ils partagent mes habits. Ils tirent au sort pour savoir qui aura mes vêtements. 20 Mais toi, SEIGNEUR, ne reste pas loin de moi ! Toi qui es ma force, vite, au secours ! 21 Protège-moi d'une mort violente, arrache-moi aux griffes des chiens ! 22 Sauve-moi de la gueule des lions et de la corne des buffles ! Tu m'as répondu ! 23 J'annoncerai ton nom à mes frères et à mes sœurs. Au milieu de l'assemblée, je chanterai ta louange. 24 — Vous qui respectez le SEIGNEUR, chantez sa louange ! Tous les fils de Jacob, rendez-lui gloire, tous les fils d'Israël, tremblez devant lui ! 25 Le SEIGNEUR n'a pas méprisé le malheureux dans son malheur, il ne l'a pas rejeté, il n'a pas détourné son visage de lui. Le malheureux a crié vers le SEIGNEUR, et le SEIGNEUR l'a écouté. 26 Grâce à toi, SEIGNEUR, je peux chanter ta louange dans la grande assemblée. Devant ceux qui te respectent, je ferai ce que j'ai promis. 27 Les pauvres mangeront, ils n'auront plus faim. Ceux qui cherchent le SEIGNEUR chanteront sa louange. Qu'ils vivent pour toujours ! 28 Toute la terre se souviendra du SEIGNEUR et reviendra vers lui, toutes les familles des peuples l'adoreront. 29 Oui, le SEIGNEUR est roi, il gouverne les peuples. 30 Ceux qui sont pleins de vie mangent et l'adorent. Tous ceux qui vont mourir, ceux qui ne peuvent rester en vie, se mettront à genoux devant lui. 31 Leurs enfants le serviront. On parlera du Seigneur à la génération d'aujourd'hui. 32 À ceux qui vont naître, on racontera ce qu'il a fait pour sauver son peuple.

Actes 4.8-12

8 Alors Pierre, rempli de l'Esprit Saint, leur dit : « Chefs du peuple et anciens, 9 nous avons fait du bien à un infirme, et aujourd'hui on nous demande comment cet homme a été guéri. 10 Vous tous et tout le peuple d'Israël, vous devez savoir une chose : c'est par le nom de Jésus-Christ de Nazareth que cet homme est là devant vous, en bonne santé. Ce Jésus-Christ, vous l'avez cloué sur une croix, mais Dieu l'a réveillé de la mort. 11 Les Livres Saints disent de lui : “La pierre que vous, les constructeurs, avez rejetée est devenue la pierre principale.” Cette pierre, c'est Jésus. 12 « C'est lui seul qui peut nous sauver. En effet, dans le monde entier, Dieu n'a donné aux hommes personne d'autre pour nous sauver. »

1 Jean 3.1-2

1 Voyez : le Père nous aime tellement qu'il nous appelle ses enfants, et c'est vrai, nous sommes ses enfants ! Mais le monde ne nous connaît pas, parce qu'il n'a pas connu Dieu. 2 Amis très chers, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons plus tard, cela reste encore caché. Voici ce que nous savons : quand le Christ paraîtra, nous le verrons comme il est, alors nous lui ressemblerons.

Jean 10.11-18

11 « Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses moutons. 12 Celui qui n'est pas le berger travaille seulement pour de l'argent, les moutons ne lui appartiennent pas. Alors quand il voit le loup arriver, il abandonne les moutons et il part en courant. Le loup emporte des moutons et il fait partir le troupeau de tous les côtés. 13 En effet, l'homme qui travaille seulement pour de l'argent ne s'occupe pas bien des moutons. 14 Le bon berger, c'est moi. Le Père me connaît, et je connais le Père. De la même façon, je connais mes moutons, et mes moutons me connaissent. Je donne ma vie pour eux. 16 J'ai encore d'autres moutons qui ne sont pas dans cet enclos. Eux aussi, je dois les conduire. Ils écouteront ma voix, alors il y aura un seul troupeau et un seul berger. 17 « Le Père m'aime parce que je donne ma vie, et je la recevrai à nouveau. 18 Personne ne prend ma vie, mais je la donne moi-même. J'ai le pouvoir de la donner et j'ai le pouvoir de la recevoir à nouveau. C'est l'ordre que mon Père m'a donné. »